Aller au contenu. | Aller à la navigation

Mellet
Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma commune Villages Mellet

Histoire

 

Ce village, traversé par la chaussée romaine Bavay-Tongres, fut offert par les Mérovingiens au chapitre Saint-Ursmer de Lobbes vers la fin du 7e siècle . Dès le 10e siècle il entre dans le giron des comtes puis ducs de Brabant. Une petite enclave, appelée Biemelet, fut cédée en 1209 par Godefroid, châtelain de Bruxelles, au comte de Namur, Philippe le Noble ; mais il ne pouvait y bâtir une forteresse. Les deux fiefs, tant brabançon que namurois passèrent successivement des seigneurs de Melin, issu de ceux d’Houtain, aux Glymes-Berghes au 15e, puis aux Ligne-Arenberg au 16°.

En 1620, elle fut achetée par le baron Philippe-Philibert de Spanghen, Grand Bailli du Roman-pays de Brabant.

 

En 1742, Marie-Anne de Spanghen épousa le comte Maximilien-Ferdinand de Clauwez-Briant qui devint seigneur de Mellet et Biemelet, après avoir racheté les fiefs aux créanciers des Spanghen. L’histoire dira que le château était entouré de deux enceintes d’eau. Une ferme appartenait au seigneur du lieu, actuellement attenante (ferme Jaumotte). Il existait deux ponts-levis, l’un donnant communication avec la ferme attenante, l’autre donnant accès à la ferme. Une chapelle faisait partie de ce manoir et on en voit encore l’infrastructure - Un bénéfice y était attaché – ce petit sanctuaire contenait une cloche et on dit que pour échapper au vandalisme lors de la révolution de 1789, elle fut enterrée dans la prairie joignant le château et s’y trouverait encore.

Mais déjà en 1862, cette forteresse féodale devenue propriété communale, a subi de profondes transformations pour l'aménager en école jusqu'en 1868. Dans ce village agricole depuis toujours, existaient des fours à chaux. En 1830, on recensait aussi 8 tuileries, 7 fabriques de chicorée, la dernière à fermé ses portes après 1940 et l'atelier de boisseau en 1986. Maintenant le bourg a surtout une vocation résidentielle avec ses plus de 2400 habitants.

Actions sur le document